En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"Nous avons recensé en région parisienne plus de 450 cars qui vont venir sur Paris", a détaille Philippe Martinezt, même s'il est "difficile d'avoir des cars en ce moment (...) parce que le patronat est soudé".
 

La mobilisation contre le projet de loi réformant le droit du travail, prévue le 14 juin à Paris, sera bien supérieure à ce qui s'est vu ces quatre derniers mois, affirme le leader de la CGT.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • Citoyen_du_78
    Citoyen_du_78     

    Je ne sais pas si c'est vrai toujours est il que cela circule sur le net et nous aimerions avoir un avis éclairé sur le sujet :"Restez calmes en lisant ce qui > > > > > Situation d'un conducteur de TGV :
    > > > > > > Salaire : de 2 200 euros net en début de carrière (2 smics) a 3 200 € (4 880 € net conducteur TGV) en fin de carrière. => Plus :


    > > > > > > - prime de fin d'année,
    > > > > > > - prime de travail (restons calme),
    > > > > > > - prime de parcours,
    > > > > > > - prime de TGV,
    > > > > > > - prime de charbon (vous lisez bien),
    > > > > > > - gratification de vacances (restons calme),
    > > > > > > - gratification annuelle d'exploitation,
    > > > > > > - indemnités pour heures supplémentaires,
    > > > > > > - allocation de déplacements (non imposable) etc.
    > > > > > >
    > > > > > > Horaire de travail : 25 heures par semaine (vive les 35 heures)
    > > > > > >
    > > > > > > Pour un conducteur TGV de 40 ans le salaire net Annuel toutes primes et avantages confondus s'élève a 75 000 € (source vie du rail 2002) (là vous pleurez !!!)
    > > > > > >
    > > > > > > Retraite à 50 ans (quand la France entière doit travailler jusqu'a 60 ans)
    > > > > > >
    > > > > > > Soins : gratuits (sur leur temps de travail) auprès d'un des 15.900 établissements de soins agrées ou ils sont couverts à.. 100 %
    > > > > > >
    > > > > > > Attendez … ce n’est pas fini !!!


    > > > > > > Autres privilèges : gratuité des transports pour les agents et leur famille,
    > > > > > > C.E. très généreux, ET L'EMPLOI A VIE... ET ILS OSENT SE METTRE EN GREVE ET PRENDRE LES USAGERS (le mot client n'existe pas a la SNCF) EN OTAGE …
    > > > > > > ET ON LAISSE FAIRE...
    > > > > > >
    > > > > > > Encore quelques petites dernières pour vous achever !
    > > > > > > Pour les sédentaires qui n'avaient droit à aucune prime, la SNCF leur a créé la "prime d'absence de prime" !!! (texto !)
    > > > > > >
    > > > > > > La SNCF représente 1% des emplois en France mais ses salariés cumulent 20% des jours de grève effectués en France
    > > > > > >
    > > > > > > Faites suivre ce message à un maximum de gens autour de vous qui empruntent la SNCF régulièrement pour ne plus jamais entendre à chaque grève un " usager " à la radio dire : "Ils ont sûrement raison de faire grève en 2016 ????? chut faut pas dire

  • beaudolo
    beaudolo     

    EPISODE3 :
    Enfin, qui ne comprend (hélas beaucoup de gens à gauche) que c’est en créant de la richesse que l’on protège le mieux un système social ? Le nôtre ressemble à une maitresse exigeante qui réclame chaque jour son compte en bijoux, parfums et voyages, au risque de conduire tout droit à la ruine. Etrangement vénéré, ce système secrète le chômage, l’exclusion, la dette, les impôts et une forme de désespoir qui place le pays au bord de la neurasthénie ou de l’explosion générale
    Il faut tout repenser et mettre fin aux excès d’un Etat-providence qui dans la grande compétition mondiale contraint une France suffocante à courir un 100m avec trente boulets aux pieds et une armoire normande sur le dos !!!!

  • beaudolo
    beaudolo     

    EPISODE2 :
    Les Français sont considérés depuis de longue date comme un peuple inventif, imaginatif et innovant, qualités qui nécessitent un modèle économique mettant en avant la liberté et notamment la liberté d’entreprendre.
    Si la chose était possible, il serait intéressant de comptabiliser le nombre d’entrepreneurs qui chez nous ont renoncé, depuis une trentaine d’années, à un projet novateur susceptible de créer des emplois, de la richesse, pour la simple raison qu’en écoutant Hollande, en regardant Mélenchon ou encore en prêtant attention aux propos du si minoritaire mais si omnipotent Martinez, on perd toute envie de prendre le moindre risque et d’être montré du doigt comme « un apprenti exploiteur », « un futur riche » ! Si une telle liste pouvait être établie, gageons qu’elle serait, sans aucun doute, bien plus longue que celle des diverses taxations et impôts destinés à financer un modèle social en total perdition !

  • beaudolo
    beaudolo     

    Bien que ce mot soit proscrit en France, il est plus que temps que notre pays passe à un libéralisme économique et ceci pour 3 raisons.
    Afin de suivre les conseils de plusieurs d’entre vous, rendre plus lisibles mes propos en les « raccourcissant », je vais scinder mon argumentation en 3 « épisodes » !
    EPISODE1 :
    Les pays qui ont tenté l’expérience du libéralisme n’en sont nullement ressortis groggy, bien au contraire et leurs peuples n’éprouvent pas le besoin de guillotiner leurs dirigeants. Ce libéralisme a, dans la plupart des cas, mené au plein emploi et ce n’est pas la gauche française qui, afin de masquer ses échecs aime à éreinter le modèle allemand, donne aux autres l’envie de la suivre. Au contraire, la France est considérée comme un pays qui, parce qu’il a fait le « choix du chômage », s’efface doucement sur la scène internationale et s’abîme dans des débats violents et stériles, alors que les autres avances et ne l’attendent pas !

  • Ricochet
    Ricochet     

    En Suisse nous bossons 42h30 par semaine et nombre de français envois leur CV ou mieux viennent frapper aux portes de nos sociétés...Et pourtant chez nous les grèves sont très rares et les jours de grèves sont systématiquement décomptées du salaire sans compter que le patron interdit l'utilisation de matériels provenant de sa société lors de ces manifestations...Vous nous enviez....Alors faite tu de vos syndicats des partenaires actifs et non des fabriques à chômeurs ou alors boycottez les vous verrez que la vie n'en sera que meilleur.

  • Sortirdel'UE
    Sortirdel'UE     

    Il n'a pas encore compris que nous sommes dans ce piège qu'est l'UE. Vivant avec une monnaie qui ne convient pas à notre économie et ne pouvant dévaluer nous sommes condamnés à la déflation : c'est à dire à la baisse des salaires, des prestations sociales... C'est-à-dire que nous sommes en train de dire adieu à notre qualité de vie...
    Et comme l'UE impose un rôle moindre de l'Etat, nous allons bientôt voir exploser les impôts locaux avec des différences énormes selon les villes et les régions.

  • papou5201
    papou5201     

    Défendre les lois absurdes d'un gouvernement d'incapables ce n'est pas en restant assis dans son fauteuil !!!!!

  • ABC90
    ABC90     

    OUI Martinez ..... voir les 4 derniers mois c'est ridicule ... quand on sait que la loi sur l'âge de la retraite à réuni 2 millions de personnes .... comme par hasard la CGT non concerné à baissé les bras .....

  • Hylochere
    Hylochere     

    Honte et dehors a cet homme de la préhistoire dehors billet pour la Corée du Nord seul pays de misere ayant le communisme au lieu du capitalisme liberalisme

  • Kat78
    Kat78     

    Les syndicats sont la honte française !...

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire