Michel Rocard a fait preuve de réalisme économique
 

Décédé samedi 2 juillet, l'ancien Premier ministre avait très vite compris que la gauche devait prendre à bras le corps l'économie de marché sans pour autant verser dans l'ultra-libéralisme, ni oublier les valeurs sociales. Ses idées se sont aujourd'hui largement imposées.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • 109600
    109600     

    Un "humaniste" qui n'a pas hésité une seconde d'être le premier ministre d'un ancien de Vichy.
    Comprenne qui pourra.

  • 109600
    109600     

    Sa CSG devait peu à peu remplacer la TVA selon ses dires.
    Encore un socialo qui a augmenté les impôts alors que la croissance était là.

  • Breizhatao35
    Breizhatao35     

    Ce n'était qu'un petit joueur. Il a renie l'époque du Pau pour gagner sa place au soleil.

Votre réponse
Postez un commentaire