Muriel Pénicaud est la principale bénéficiaire de la réforme de l'ISF au sein du gouvernement.
 

Principale bénéficiaire de la suppression de l'ISF parmi les membres du gouvernement, la ministre du Travail a indiqué qu'elle allait investir 49.000 euros dans un fonds soutenant l'économie sociale et solidaire.

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • middiou84
    middiou84     

    je gagne 1250euros par mois a la retraite et j ai eu un retrait de 12.50 sur mon pension qui devrons être rajouter par mes enfants pour complémenter la maison de retraite .
    Bravo l équipe MACRON et les journaliste qu ils trouvent cela normal
    A quand l enlèvement de la détaxe de leur revenu de 30% pour les journalistes et les députes qui gagne plus de 5000 euros par mois et qui ni arrive pas

  • middiou84
    middiou84     

    je gagne 1250euros par mois a la retraite et j ai eu un retrait de 12.50 sur mon pension qui devrons être rajouter par mes enfants pour complémenter la maison de retraite .
    Bravo l équipe MACRON et les journaliste qu ils trouvent cela normal
    A quand l enlèvement de la détaxe de leur revenu de 30% pour les journalistes et les députes qui gagne plus de 5000 euros par mois et qui ni arrive pas

  • Nanou 0851
    Nanou 0851     

    C'est le début du ruisselement tant attendu malheureusement une fois de plus pour les plus fortunés cela me rappel la TVA pour les restaurateurs qui aurait créer des milliers d'emplois ,mais à bel et bien rempli le tiroir caisse des employeurs et non des employés !!.

  • Proserpine
    Proserpine     

    Selon l'association choisie« Le client renonce certes à une partie des intérêts, mais grâce à l’avantage fiscal, sa rémunération est en réalité assez proche de celle du livret A, à 0,75 % net » Autrement dit madame Pénicaud place le cadeau fiscal de L'ISF à un taux certes modeste,mais qui lui rapporte,contrairement aux retraités à l'égard desquels elle a le culot de comparer la ponction fiscale de la CSG à son privilège féodal . Dans tous les cas,elle ne perd pas un ct et peu dépenser 49000 euros de plus par an.

  • Pauvrenous
    Pauvrenous     

    Ça c'est une bonne nouvelle. Je vais beaucoup mieux supporter les augmentations cette année

Votre réponse
Postez un commentaire