Mis à jour le
François Chérèque affirme avoir obtenu "des contreparties" pour les salariés, en réponse au crédit d'impôt accordé aux entreprises.
 

Alors que le crédit d'impôts sur les entreprises est prévu pour la fin de l'année, le gouvernement promet des "contreparties" pour les salariés.

Votre opinion

Postez un commentaire