Pierre Gattaz, le président du Medef
 

L'exécutif songe à décaler les nouvelles baisses de charges pour les employeurs prévues au 1er janvier 2016, selon Les Echos. Une mesure qui constituerait "un mauvais signal" selon les organisations patronales.

Votre opinion

Postez un commentaire