En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Thomas Piketty était l'invité de BFMTV-RMC.
 

L'économiste Thomas Piketty était l'invité de BFMTV-RMC ce vendredi 29 avril. Il fait le bilan de la politique de François Hollande.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • LeFrançais-ral.ouf
    LeFrançais-ral.ouf     

    Les erreurs doivent se payer cash. Pourquoi les erreurs de nos gouvernants ne sont pas soumises à la Justice, comme il a été avec M. Kerviel ?????
    Des erreurs qui ont fait des chomeurs supplémentaires, de la pauvreté, des déficits et impots supplémentaires, tout cela ne devrait pas rester sans responsables impunis.

  • MILOU66
    MILOU66     

    Comment avoir moins de chomeurs, toute les fois que l'on pourrait faire quelque chose de bien il y en a toujours qui manifestent et avec un gouvernement qui revient toujours dessus ce qu'il a dit, je ne vois pas quoi pourrait changer en france

  • francinette
    francinette     

    Thomas Piketty a été le conseiller du parti-libéral espagnol Podemos pour les élections générales espagnoles de décembre 2015, et ce parti est sorti 3ème de ce scrutin, mais du coup aucune majorité ne s'est dégagée. Thomas Piketty a donc une part de responsabilité dans le fait que l'Espagne n'a toujours pas de gouvernement aujourd'hui, et l'économie de l'Espagne en pâtit depuis décembre 2015.

    Veut-on prendre le risque que la même chose se produise en France ? Pas moi en tout cas !

    francinette
    francinette      (réponse à francinette)

    Merci de lire "parti-antilibéral espagnol".

  • sclp
    sclp     

    Stupidités de Bac +++ : aucun politique ne peut obliger les entreprises d'embaucher. Le chômage est volontairement créé et entretenu par le MEDEF pour pratiquer des salaires au plus bas et avoir une plus grande emprise sur les salariés.

  • titi80
    titi80     

    petit rectificatif il y a presque que 6 millions de chômeurs pas 3,5 !!

  • bignol
    bignol     

    il faudra bien traiter le probleme des syndicats dans notre pays frein a tout progrés inutiles et nuisants a toute avancée dans le bon sens et s en debarasser une fois pour toutes

Votre réponse
Postez un commentaire