Pascal Pavageau
 

Face à Emmanuel Macron, la position de Jean-Claude a été jugée trop timorée par une partie des troupes de Force Ouvrière, créant des dissensions au sein du syndicat. Pascal Pavageau, qui doit prendre les rênes de la centrale vendredi, affiche plus de fermeté avec le chef de l'État. Parviendra-t-il à resserrer les rangs?

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire