Mis à jour le
En 2016, le montant des amendes forfaitaires émises par radar et procès-verbal électronique s’est élevé à 2,402 milliards d'euros.
 

Sur les 2,4 milliards d'euros d'amendes émises en 2016, 600 millions n'ont pas été payés, s'inquiète la Cour des comptes. La faute à un taux de recouvrement de 30% des amendes forfaitaires majorées en raison d'adresses erronées et d'outils logiciels défaillants. Le taux de rebut des infractions constatées par radar stagne aussi à 25%.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire