Prélèvement à la source: le Conseil constitutionnel rejette les griefs des parlementaires

Le Conseil constitutionnel n'a pas pour autant donné son blanc-seing au texte.
 

Saisis par plus de 120 députés et sénateurs, les Sages n'ont pas accédé à leurs demandes. Mais ont laissé la porte ouverte à d'autres procédures contre certaines dispositions du texte. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire