François Fillon a presque assuré le financement de sa campagne présidentielle.
 

Grâce à la forte mobilisation lors des deux tours du scrutin de la primaire, l’ancien Premier ministre a quasiment assuré le financement de sa campagne jusqu’au premier tour de la présidentielle.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • beaudolo
    beaudolo     

    Ce sont nos juges qui vont être déçus, ils faudra qu'ils lui trouve autre chose qu'un dépassement des droits ouverts!

Votre réponse
Postez un commentaire