Mis à jour le
En 2014, les élus locaux avaient cru obtenir gain de cause en obtenant la dépénalisation du stationnement, seul moyen légal de leur permettre de gérer leur politique de stationnement.
 

Le gouvernement a décidé de reporter après la présidentielle la mise en application d’une loi pourtant votée en 2014. Elle prévoyait de laisser dès 2016 les collectivités locales gérer intégralement leur politique de stationnement. Ce report met les maires en colère.

Pierre KUPFERMAN

Rédacteur en chef

Votre opinion

Postez un commentaire