Dès 2018, le vote des administrateurs sur le salaire des dirigeants sera contraignant.
 

Les organisations patronales ont changé à la marge leur code de bonne conduite concernant la rémunération des dirigeants d'entreprises, en réaction à la polémique sur le salaire de Carlos Ghosn.

Votre opinion

Postez un commentaire