Agnès Buzyn veut réduire de 3 milliards d'euros le déficit de la Sécurité sociale en 2018.
 

Dans une interview au Journal du dimanche, la ministre de la Santé dévoile les pistes gouvernementales pour réduire le déficit de la Sécurité sociale. Évoquant une "révolution douce", elle estime que "30 % des dépenses de l'assurance-maladie ne sont pas pertinentes".

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • makana
    makana     

    3 milliards redonnés aux riches par la suppression de l' ISF , pile poil la somme dont a besoin la Sécu !!!!

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à makana)

    Ah non !!!! Ça c'est aux riches !!! Les pauvres n'ont qu'a se débrouiller.............les riches, eux, savent se faire soigner ailleurs que dans les hôpitaux publiques qui ne fonctionnent pas...........et pleins de pauvres, quelle horreur !!!

  • MILOU66
    MILOU66     

    Moi ce que je vois c'est que j'habite en campagne, il n'y a aucun docteur qui se déplacent la nuit et le week-end, donc forcement pas le choix nous sommes obligé d'aller aux urgences, je ne vois pas là l'économie.
    L'ancien système était a mon avis beaucoup mieux, pourquoi téléphoner au 15 au lieu de pouvoir telephoner au docteur de garde.

  • fumcapt
    fumcapt     

    Et la casse continue !!! Il n'y aura plus rien qui fonctionne quand ce président partira !!! Déjà qu'a la campagne les services publiques disparaissent l'un après l'autre !!! Une vraie erreur de casting ce président des riches !!!!

Votre réponse
Postez un commentaire