Mis à jour le
Jean-Marc Ayrault a justifié les mesures contenues dans le pacte de compétitivité, ce mardi 6 novembre.
 

Le Premier ministre, avant son intervention sur TF1, a livré un entretien aux Echos. Il justifie les choix du gouvernement, fixe des objectifs, et réfute l'idée d'une nouvelle TVA sociale.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • 855665155
    855665155     

    Comment peut-on mentir et affimer tant de bêtises aussi bien à gauhe du gouvernement
    actuel ? une à droite par des répliques aussi bêtes, franchement arrêtez tous dans une très large majorité d 'élus de nous traiter comme des ignorants,vous êtes tous grossiers
    menteurs, et au service du fric d 'abord, le peuple peu bien un jour crevé de fain ont le voit déjà ailleurs le résultat de vos projets économiques aux service des puissants financiers de ce monde

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    C'est un projet d'une ambition débordante, avec les plus anciens qui vont rester plus longtemps au travail, les jeunes qui seront plus nombreux à entrer sur la marché du travail et le travail qui fout le camp à l'étranger.

  • susan34
    susan34     

    dans tes rêves !!

  • aupiff
    aupiff     

    300 000 ... quel aubaine ! allez il en reste 4 700 000 ... encore un petit effort.

Votre réponse
Postez un commentaire