× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Les français peu convaincus par la politique économique de françois hollande, selon bva
 

Selon un récent sondage, 10% des Français estiment que la politique menée par le gouvernement améliore la situation économique de la France, 49% jugeant au contraire qu'elle l'aggrave. Et 40% jugent que cette politique ne change rien à la situation. Et vous ?

Votre opinion

Postez un commentaire

176 opinions
  • JP SMAGGHE MENEZ
    JP SMAGGHE MENEZ     

    Imaginez un revenu pour tous, attribué à chaque individu sans conditions de ressources comme un droit fondamental inscrit dans la constitution, un droit civique inaliénable ; un revenu permettant à chacun de se nourrir en mangeant à sa faim, de se vêtir, de se loger convenablement et d'accéder aux soins de santé, aux biens culturels essentiels à une vie sociale épanouissante ; imaginez une autre manière de concevoir le travail, un travail dissocié du revenu.
    Et si loin d'être utopique l'idée du revenu de base était réalisable !
    Refuseriez-vous une telle opportunité de travailler à votre rythme à tel ou tel projet sans devoir vous préoccuper des questions de subsistance.
    Libérer le « Revenu » du « Travail » pour être plus libre d'entreprendre, d'étudier des choses nouvelles, de partager du temps avec ceux qu'on aime, d'être utile aux autres sans se soucier des questions parfois absurdes liées à la rentabilité financière.
    Il ne s'agit pas seulement de promouvoir un revenu de subsistance afin de supprimer la misère, mais d'amorcer une évolution sociale qui éradiquerait la pauvreté et son corollaire d'insécurité tout en libérant l'Homme des contraintes du travail salarié qui limite l'individu à n'exercer qu'une activité où le critère de rentabilité financière exclus toute autre utilité ; et qui va jusqu'à étouffer sa créativité ainsi que sa volonté d'agir pour le bien de la communauté.
    C'est une telle évolution que provoquerait la mise en place d'un Revenu de base universel.
    D'aucuns affirment que si un tel dispositif était adopté, plus personne n'irait travailler, que tout s'arrêterait... Nous serions plongés dans un chaos social sans nom... Vraiment ?!
    Et si le Revenu de Base se révélait être une révolution tranquille, une inversion de la mentalité égocentrique alimentée par l'économie de marché, une évolution salutaire favorisant l'émergence d'une appartenance citoyenne et solidaire au détriment des monstres avares qui volent aux autres leurs richesses afin d'en jouir seuls, via les paradis fiscaux.
    Alors, me direz-vous, pour quelle raison nos hommes politiques restent-ils muets sur le sujet ?
    Et si la réponse à ce « mystère » se trouvait dans l'angoisse que la liberté ainsi générée par le revenu de base ne leur fasse perdre ce pouvoir illusoire que confèrent les élections. Parce qu'évidemment cela changerait les rapports de domination. Le revenu de base supprimerait les dépendances hiérarchiques, celles liées à l'argent, au pouvoir ; l'autonomie provoquée par le revenu de base libèrerait l'homme du carcan des relations de subordination. Plus question de nous mentir et de nous manipuler en toute impunité : la sanction serait immédiate et sévère.
    Le revenu de base n'élimine pas tous les problèmes, bien sûr, mais il permettrait à chacun de faire des choix liés à ses propres besoins, de trouver des solutions personnelles aux difficultés qu'il rencontre.
    Le revenu de base non seulement est possible, mais il est la réponse aux questions que pose l'économie de marché et qui sont apparemment insolubles, un capitalisme inhumain engendré par l’appât du gain au détriment des populations et de l'environnement.
    Le revenu de base humanise la société et rend les individus plus autonomes, plus responsables. Il fait prendre conscience d'une solidarité de fait. Le revenu de base permet l'émancipation de l'individu et améliore les rapports qu'il entretient avec ses semblables. Le revenu de base est l'avenir d'une humanité qui se cherche, un avenir favorisant la créativité, une fraternité plus grande au-delà de toute ségrégation de classes, un avenir qui promet l’avènement d'une civilisation plus grande qu'elle ne l'a jamais été de mémoire d'homme.
    Réenchanter le monde afin qu'il soit meilleur pour tous est possible, cela ne dépendra que de notre volonté et de notre courage, tous deux nécessaires pour enfin nous libérer des veilles idées sur l'économie, une pseudo science qui écrase les êtres humains et détruit tout espoir d'améliorer nos conditions de vie.
    Risqueriez-vous de passer à côté de cette chance d'un avenir plus juste pour vous-même et vos enfants en rejetant cet Essai sans même l'avoir lu, sans avoir considéré son contenu ?
    La décision, évidemment... vous revient de droit...

    Jp SMAGGHE MENEZ « Le Revenu de Base – une révolution économique et sociale pour un avenir en marche » – téléchargement gratuit : www.numilog.com

  • SMAGGHE
    SMAGGHE     

    UN SUR DIX VOUS DITES SUREMENT MAIS LE UN QUI RESTE SONT DANS LES HÔPITAUX PSYCHIATRIQUE

    INCROYABLE CONNERIE QUE CE GOUVERNEMENT

    MAIS VOUS COMPRENEZ J4AI VOTE SOCIALISTE

    MON ARRIÈRE ARRIÈRE ARREIERE GRAND PÈRE VOTEZ AUSSI SOCIALISTE

  • piw34
    piw34     

    Tiens pas de réponse des cgtistes??? la vérité les afflige tant???

  • barbo
    barbo     

    Aucune évidence n’ébranle la gauche dans sa foi. La semaine dernière, la razzia des cités sur le Trocadéro, face à la tour Eiffel, a été sobrement qualifiée de "bousculade" et de "débordement" par le ministre de l’Intérieur. Manuel Valls ne voit de "groupuscules" menaçant "l’ordre républicain"qu’au sein des foules contre le mariage homosexuel, où des mères de famille poussent des landaus ; la police surarmée est alors intraitable. Un même  aveuglement volontaire envahit François Hollande, quand il promet de sauvegarder le modèle social, qui plombe pourtant les comptes publics. "Offensive ! Offensive !" a-t-il répété l’autre jour à la télévision, enivré sans doute de sa victoire militaire au Mali, en promettant de "mettre du mouvement". "Attaquons ! Attaquons !... comme la lune", s’était moqué, en 1914, le général Lanrezac, pour contester des mots d’ordre irréfléchis…

  • valium
    valium     

    CE CON EST UN DE CEUX QUI SE SONT CASSE3 LE CUL POUR DES TORDUS DANS TON GENRE CAR ETANT UN ANCIEN CEGETISTE JE SAIS PAR EXPERIENCE QUE NOS PLUS FAROUCHES ADVERSAIRES SONT CEUX POUR QUI L ON SE BAT ET APRES NOUS INSULTENT COMME ILS INSULTENT HOLLY EN AYANT CRU QU IL ETAIT MAGICIEN POUR LES SORTIR EN UN AN DE LA MERDE LAISSEE PAR SARKO ET L UMP PENDANT 10 ANS

  • valium
    valium     

    JE M EXCUSE MA VUE BASSE ET UNE BIERE M ONT FAIT TROMPER D ADVERSAIRE CE N EST PAS A TOI QUE MES PROPOS SADRESSENT MAIS AUX CASSANDRES QUI T ONT INSULTES MAIS LAISSENT LES VATICINER PUIQU ILS CHIENT PAR CE QUI LEUR SERT DE BOUCHE

  • VALIUM ANCIEN RESPONSABLE CGT VRAIM
    VALIUM ANCIEN RESPONSABLE CGT VRAIM     

    MAIS QU ATTENDS TU POUR JOUER AU LOTO SI TU CROIS QUE TES PREDICTIONS A LA CON SONT BONNES ???

  • valium
    valium     

    SI OUI AU ROYAUME DES AVEUGLES LES BORGNES SONT ROISMAIS IL EST VRAI QU IL N Y A PIRE SOURD QUI NE VEUT ENTENDRE ET PIRE AVEUGLE QUI NE VEUT VOIR.LA PROPAGANDE GOEBBELS UMP MARCHE DON A FOND ICI

  • BJP34
    BJP34     

    1 c'est encore trop !!!!! Quand au redressement annoncé par Toto ça promet quand on voit au bout d'un an les "résultats" ... Alors que dire dans 4 ans ....encore.... Mais bon chacun a le droit de croire ce qu'il veut ... Laissons les rêver....

  • legaulois
    legaulois     

    CE SERA la débâcle pure et simple en notre pays alors que les autres auront pris les bonnes décisions et redressé la tête...
    Plus aucun responsable d'entreprise n'a la possibilité, voire l'envie, d'investir dans l'embauche de salariés : ils sont tous à zéro résultat et pour la majorité d'entre eux sont en perte bilantielle ..... Plus un centime d'euro d'impôt sur les sociétés ne va tomber dans les caisses de l'état... Ce seront les français de la classe moyenne qui vont devoir faire face GRAVEMENT §§

Lire la suite des opinions (176)

Votre réponse
Postez un commentaire