En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"Si rien ne bouge rapidement sur ce texte, nous en tirerons les conséquences"

Pierre Gattaz a atteint son "point de rupture".
 

Pierre Gattaz, président du Medef, réclame des modifications en profondeur de la loi Travail. Si cela n'est pas fait, l'organisation patronale se retirera des négociations sur l'assurance-chômage.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • bignol
    bignol     

    ces salauds d entrepreneurs et de patrons quand ils seront tous partis parce que ils en restent quelques uns? la france marchera beaucoup mieux c est bien parti il ne faudra pus attendre trés longtemps

  • spid
    spid     

    le monsieur medef et contrarier que la loi ne soit pas encore voter en faveur de ses amis grands patrons,qui touche du fric mais n embauche pas,qu il parte ont peut tres bien se passer de lui,il peut prendre une belle retraite doree

Votre réponse
Postez un commentaire