Buzyn
 

Le gouvernement fait face, en ce moment, à la colère des cheminots, de fonctionnaires ou encore des retraités. Pour autant, la ministre des Solidarités et de la Santé estime que pour qu'il y ait "convergences des luttes", il faut qu'il y ait "une convergence des problématiques et ce n'est pas le cas".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire