Emmanuel Macron considère que la mise en place de l'exit tax était une "grave erreur".
 

Cet impôt sur les plus-values visant à dissuader le transfert de domicile fiscal à l'étranger sera supprimé dès l’an prochain, a annoncé Emmanuel Macron. L'opposition s'insurge.

Votre opinion

Postez un commentaire