Muriel Penicaud veut renforcer l'arsenal de la France contre la fraude au détachement.
 

"Name and shame", sanctions financières... la France veut renforcer son arsenal contre les fraudes au détachement de travailleurs, alors que le phénomène s'amplifie.

Votre opinion

Postez un commentaire