Mis à jour le
Standard and Poor's a été la première a privé la France du triple A, Moody's a suivi
 

Il y a un an jour pour jour, le 13 janvier 2012, la France perdait le triple A, la note de crédit la plus élevée, en étant dégradée par Standard and Poor's. Mais au final, cette décision n’a pas eu de grandes répercussions, la France restant une valeur refuge pour les marchés.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • leane
    leane     

    Absolument sans conséquence(s)... Il suffit d'attendre un peu pour voir si la perte du triple A est absolument sans grandes conséquence. Je ne vois pas pourquoi la Ftrance serait un cas à part!

Votre réponse
Postez un commentaire