Mis à jour le
Notaire
 

VIDÉO - Comme on l’a vu avec la succession de Johnny Hallyday, lors d’un décès, c’est la loi du pays de résidence du défunt qui prime. S’expatrier peut donc s’avérer une solution pour ceux qui souhaitent déshériter leurs enfants.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire