Ces serveurs stockent 711 millions d'adresses mails, le butin de cyberpirates qui est gracieusement mis à la disposition des spammeurs.
 

Les spammeurs puisent depuis des années dans une base de données rassemblant plus de 700 millions d'adresses e-mails volées, dont certaines avec les mots de passe. Stockée aux Pays-Bas, elle a été découverte par un spécialiste français de la cybersécurité.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire