Google a dévoilé son baromètre des mots ou expressions les plus recherchés.
 

Pour la troisième fois, la Commission européenne a sanctionné le géant de Mountain View. Cette fois, c’est son activité AdSense (publicité en ligne) qui était dans le collimateur de Bruxelles.

Votre opinion

Postez un commentaire