Mis à jour le
Le fait, pour un(e) salarié(e), de laisser affichés sur son PC les propos tenus sur son compte Facebook privé leur fait perdre leur caractère privé.
 

Pour la cour d'appel de Toulouse, des messages injurieux pour un employeur ne peuvent être considérés comme privés dès lors que son auteur n'a pas éteint son PC en laissant sa page Facebook affichée sur l'écran avec ses messages litigieux visibles sur le lieu de travail.

Votre opinion

Postez un commentaire