Facebook
 

L'entreprise était entrée en contact avec plusieurs hôpitaux américains pour travailler sur les données anonymisées de patients. 

Votre opinion

Postez un commentaire