× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Bien que les États-Unis aient levé une partie des sanctions à l'égard de la République islamique après avoir conclu un accord en 2015, ils continuent d'appliquer des restrictions à ce pays pour d'autres raisons.
 

De nombreux Iraniens, dont le ministre des Télécommunications lui-même, ont protesté samedi 26 août contre la suppression d'une dizaine d'applications parmi les plus importantes conçues et utilisées en Iran via la boutique en ligne d'Apple. Ce dernier s'est conformé à la politique de sanctions américaines contre l'Iran.
   

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire