Mis à jour le
Le commandement de cyberdéfense (Cybercom) est placé sous les ordres du Chef d'État-Major des armées et sous l'autorité du ministre de la Défense.
 

Les armées françaises ont dû gérer en 2017 des dizaines d'attaques informatiques "critiques" ayant nécessité une riposte appropriée, sur 700 événements détectés. Le général commandant la cyberdéfense interarmées dresse le bilan d'un an d'existence du ComCyber.

Votre opinion

Postez un commentaire