Mis à jour le
Les auteurs de cette cyberattaque appartiendraient au groupe APT 28 , considéré comme proche du pouvoir russe par la plupart des grandes entreprises de sécurité informatique.
 

Un groupe de pirates informatiques russes se seraient infiltrés dans le réseau informatique "sécurisé" utilisé par l’administration fédérale, et ce pendant au moins un an. Les révélations sur cette cyberattaque d'envergure commencent à secouer le monde politique outre-Rhin.
 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire