Une étude de Pindrop lance une alerte sur les risques de piratage des systèmes de reconnaissance vocale.
 

Amazon, Google, Apple -et bientôt Samsung- se sont lancés dans les appareils intelligents basés sur la reconnaissance vocale. Cette technologie est également désormais utilisée par une dizaine de banques françaises. Mais cette biométrie est-elle bien sécurisée? Selon une étude, elle comporte des risques pour les consommateurs.

Pascal SAMAMA

journaliste

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire