Facebook est accusé d'avoir enfreint une loi allemande sur les données personnelles.
 

Un tribunal berlinois a épinglé une série de réglages et de clauses imposés par le groupe américain. Ce dernier devra apporter des modifications sous peine d'amende.

Votre opinion

Postez un commentaire