En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les Pays-Bas accusent Kaspersky d'espionnage à la solde de Moscou

Kaspersky
 

Le gouvernement néerlandais a décidé de bannir le logiciel antivirus de Kaspersky. L'éditeur informatique  est suspecté d'espionnage et de sabotage au profit du Kremlin. Kaspersky réfute ces accusations et annonce le transfert de datacenters de la Russie vers la Suisse.

Pascal SAMAMA

journaliste

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire