Mise en demeure par la Cnil, WhatsApp affirme qu'elle transfère "très peu de données" à Facebook

WhatsApp
 

La Commission nationale de l'informatique et des libertés reproche à la messagerie instantanée la nouvelle version de ses conditions d'utilisation et de sa politique de confidentialité. WhatsApp assure que "très peu de données" sont collectées.

Votre opinion

Postez un commentaire