× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
La CNIL met en demeure la société GENESIS INDUSTRIES de procéder à la sécurisation de jouets connectés: la poupée My Friend Cayla et le robot I-QUE.
 

Une poupée et un robot d'origine chinoise ont été épinglés par la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés). Celle-ci met en demeure leur fabricant chinois de corriger les failles de sécurité qui permettent un espionnage à distance et la collecte de données.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Botticella
    Botticella     

    Et en plus d'espionner les gens, ces jouets sont d'une laideur absolue !
    Il faudrait vraiment être pervers (ou maso) pour les offrir à ses enfants......

Votre réponse
Postez un commentaire