La couverture de populations localisées sur des territoires périphériques ou peu accessibles constitue le premier usage de la
télémédecine.
 

Alors que la télémédecine permettrait d'améliorer l’offre de soins, la Cour des comptes épingle "l’attentisme des pouvoirs publics et leur incapacité à définir un cadre clair". Elle préconise d'en lever les obstacles juridiques et techniques et de fixer un modèle tarifaire lisible pour tous.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire