Telegram
 

Un tribunal russe a ordonné le blocage de la messagerie chiffrée. Les services spéciaux russes, le FSB, avaient demandé à Telegram de lui fournir les clés permettant de lire les messages des utilisateurs, ce que l'entreprise a refusé. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire