Un casino piraté… grâce au thermomètre connecté de l'aquarium
 

La dirigeante d’une entreprise de cybersécurité rapporte une anecdote qui rappelle la vulnérabilité des objets connectés qui nous entourent.

Votre opinion

Postez un commentaire