Un salarié peut-il être licencié pour avoir utilisé son e-mail "pro" à des fins personnelles?

La CEDH va se prononcer sur la question de la surveillance des emails.
 

L'instance suprême de la Cour européenne des droits de l'Homme va se prononcer sur la question. La décision fera jurisprudence.

Votre opinion

Postez un commentaire