Mis à jour le
Pour son classement annuel des "pires" mots de passe, Splashadata s'appuie sur des données piratées qui ont fuité sur l'année.
 

En analysant des listes de mots de passe piratés ayant fuité sur internet, le site Splashdata a pu constater que de nombreux internautes étaient très mal protégés. La suite "123456" figure sur la plus haute marche du podium.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire