Mark Zuckerberg a pris la parole auprès des médias américains, après plus de quatre jours de silence.
 

Ce mardi, Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, faisait face aux sénateurs. Il a endossé les défaillances du réseau social, notamment en ce qui concerne la communications des données des utilisateurs. 

Votre opinion

Postez un commentaire