× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
En partenariat avec Agro-media.fr

Marché de la betterave : Tereos réalise des records

Plus de 500 M€ ont été investis depuis 2010 pour renforcer la compétitivité et la flexibilité des outils industriels.

Cette première campagne post quotas, qui s’est achevée le 10 février dernier, «témoigne de la capacité de Tereos, premier groupe sucrier en France, à jouer un rôle majeur dans un marché récemment libéralisé» affirme le groupe coopératif dans un communiqué à la presse. Chiffres à l’appui, Tereos se félicite du rendement betteravier qui atteint le niveau exceptionnel de 95 tonnes/hectare sur les 215 000 hectares reflétant un progrès agronomique continu et une météo favorable. Plus de 20 millions de tonnes de betteraves ont été transformées, soit une progression record de plus de 30% par rapport à l’année précédente, témoignant du succès des contractualisations et de conditions climatiques favorables à la betterave. Avec 145 jours en moyenne, Tereos affiche la meilleure durée de campagne des sucreries françaises.La réduction des coûts de transformation étant en effet directement liée à l’allongement des campagnes. Par ailleurs, les sucreries ont réalisé une très bonne performance industrielle avec une cadence moyenne de betteraves traitées encore supérieure à 2016/17. Les investissements industriels majeurs réalisés ces dernières années dans les 9 sucreries de Tereos en France ont permis de gérer avec succès cette première longue campagne. Plus de 500 M€ ont en effet été investis depuis 2010 pour renforcer la compétitivité et la flexibilité des outils industriels.

La betterave connectée

Tereos a mis en œuvre de nombreuses initiatives pour tirer parti de l’opportunité créée par la fin des quotas et afin de développer sa compétitivité et celle de ses coopérateurs. Grâce à une vision de long terme et à une R&D agricole performante, Tereos a su déployer des solutions innovantes au service de ses associés coopérateurs. Au cours de cette dernière campagne, Tereos a ainsi lancé la betterave connectée. Cette technologie permet d’affiner les réglages des arracheuses pour préserver la qualité de la récolte et la conservation des betteraves. Un enjeu clé dans le cadre de l’allongement des campagnes.

Cette initiative vient compléter et renforcer des outils d’aide à la décision sur les dates de récolte et les durées de conservation. Ces outils sont désormais disponibles sur smartphone grâce à l’application «Tereos Coopérateurs» qui permet de disposer des actualités agronomiques, locales, des informations de la coopérative, des résultats de livraisons ou encore des documents administratifs. De nouvelles fonctionnalités seront développées pour la prochaine campagne : la possibilité d’informer en temps réel de l’arrachage ou de la localisation des chantiers de chargements. Un autre enjeu est celui de la protection des betteraves contre le gel lors de leur stockage en silo. Tereos propose aux coopérateurs plusieurs solutions afin de faciliter sa mise en œuvre : le paillage, le bâchage / débâchage manuel ou mécanisé. Grâce à la souplesse des solutions proposées et à la mobilisation collective, 4,5 millions de tonnes de betteraves ont été protégées cette année contre le gel. Fortement engagé en matière de sécurité routière, Tereos a déployé plusieurs initiatives telles que la mise en place d’Observateurs de la sécurité routière ou encore de nombreuses actions de sensibilisation, organisées avec l’ensemble des acteurs locaux et les transporteurs.

Développer la performance industrielle

Se préparant de longue date à la fin des quotas, Tereos a investi depuis 2010 plus de 500 M€ dans ses 9 sucreries françaises afin non seulement d’en améliorer les performances opérationnelles, mais aussi de réduire la consommation d’énergie de 16% et les émissions de C02 de 20%. L’ensemble de ces actions participe de la mission de Tereos d’accompagner ses coopérateurs dans le développement de pratiques agricoles innovantes, compétitives au service d’une agriculture performante et durable.

Ainsi, la création de plateformes de stockage betteraves longue durée est une avancée majeure permettant d’anticiper de 4 à 5 jours la fin des réceptions de betteraves et de faire face à d’éventuelles conditions climatiques difficiles (neige, barrières de dégel). Cette année, ce sont ainsi plus de 120 000 tonnes de betteraves qui ont été stockées sur les sites de Lillers (Pas-de-Calais) et de Connantre (Marne). Ce dispositif sera progressivement étendu aux autres sucreries de betteraves Tereos en France.

400 références autour du sucre

Le Centre logistique d’Escaudoeuvres (59), dédié aux exportations internationales, a été mis en œuvre durant cette campagne. D’une capacité de 500 000 tonnes de sucre par an, ce Centre permet de charger rapidement des conteneurs à destination du monde entier. Grâce à sa localisation stratégique, les conteneurs peuvent rejoindre rapidement les grands ports du Nord (Dunkerque, Anvers, Rotterdam). Le sucre est ensuite acheminé vers les marchés en forte croissance comme le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et l’Afrique Occidentale. Avec un portefeuille de produits riche de plus de 400 références, Tereos est aujourd’hui le seul groupe disposant d’une gamme de sucres, produits sucrants et produits amylacés aussi large et complémentaire. La nouvelle organisation commerciale européenne mise en place depuis avril 2017 permet aux équipes de Tereos de proposer à chaque client, l’ensemble de la gamme de produits du groupe et les solutions de formulation les mieux adaptées à leurs besoins.

Satisfaire les besoins des éleveurs localement

Grâce à l’augmentation des volumes de betteraves, les volumes de pulpes destinées aux élevages ont augmenté dans les mêmes proportions. Dans ce contexte, Tereos a développé un partenariat avec les éleveurs pour leur permettre de sécuriser en quantité, en qualité et dans le temps leur approvisionnement. La quantité de pulpes surpressées livrées directement aux éleveurs locaux est passée de 1,1 millions de tonnes de pulpes à 1,5 millions de tonnes en 2017, soit une progression de plus de 30 %.

En partenariat avec Agro-media.fr

Cet article n'a pas été réalisé par la rédaction de Bfmtv.com

Logo-2018-Agro-Media.png

Agro-Media.fr leader de la presse professionnelle de l'industrie agroalimentaire sur Internet vous propose de suivre l'actualité du secteur en France et à l'étranger.



NEWSLETTER

Inscrivez-vous