× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
En partenariat avec Agro-media.fr​​​​​​​

Plus de 103 000 recrutements dans le secteur alimentaire en 2017

Plus de 103 000 recrutements dans le secteur alimentaire en 2017
Ci-dessus: 43% des établissements du secteur alimentaire ont recruté en 2017, ce qui correspond à 103 063 recrutements en CDI et CDD (hors intérim et contrats saisonniers).

Les Observatoires du secteur alimentaire révèlent les résultats de leur enquête annuelle sur le bilan et les perspectives de recrutement. Cette enquête révèle que 43% des établissements du secteur alimentaire ont recruté en 2017, ce qui correspond à 103 063 recrutements en CDI et CDD (hors intérim et contrats saisonniers). Soit + 14% de recrutements par rapport à 2016 dont 45% en CDI, principalement en remplacement de départs définitifs de salariés, dans un contexte économique pourtant moins favorable qu’en 2016 puisque seuls 29% des établissements ont déclaré une activité en augmentation (33% en 2016). Les recrutements concernaient majoritairement des postes à pourvoir dans la fonction production/ conditionnement et de la fonction achat/ commercialisation/ vente ainsi qu’une grande partie de vendeurs pour le secteur de l’Alimentation en détail. 68% des recrutements en CDI et CDD ont concerné des jeunes de moins de 30 ans.

Néanmoins, 41% des recruteurs ont rencontré des difficultés de recrutement (+7 points par rapport à 2016), en cause : des candidatures insuffisantes ou insatisfaisantes, révélatrices notamment d’une absence de compétences attendues, d’un manque d’expérience ou un manque de motivation des candidats lié notamment à une mauvaise image du secteur ou des métiers (54% des établissements).

Pour mieux faire connaitre le secteur alimentaire, ses opportunités, ses innovations, les partenaires sociaux d’OPCALIM ont développé un programme spécifique ambitieux, ALIMETIERS. L’objectif de ce programme est bien de démontrer toute l’attractivité d’un secteur d’activité innovant et en croissance.

Des perspectives de développement et des compétences à développer en 2018

2018 devrait poursuivre sur la lignée de 2017, avec des établissements projetant une activité économique plutôt stable avec 27% des établissements prévoyant une activité en hausse sur l'année à venir et des recrutements sur des métiers dans les fonctions production, achat/ commercialisation et vente quelle que soit la taille de la structure.

Selon l’enquête, pour 2018, le secteur envisage de développer les compétences de leurs salariés principalement en matière d’hygiène, sécurité, connaissance des caractéristiques produits, recherche de polyvalence production / maintenance et qualité, des compétences techniques et opérationnelles, ainsi que des compétences comportementales et de savoir-être.

La transformation numérique, une réalité dans le secteur alimentaire

37% des établissements du secteur alimentaire considèrent l’accélération des mutations technologiques et digitales comme une réalité dans leur établissement. Parmi eux, seulement 15% estiment que ces mutations vont faire évoluer l’ensemble de leurs métiers et de leurs emplois et impacteront l’organisation du travail à court et moyen terme.

Forts de ces résultats et en parallèle les Observatoires conduisent actuellement une série d’études sur l’impact du numérique sur les métiers et les compétences.

En partenariat avec Agro-media.fr​​​​​​​

Cet article n'a pas été réalisé par la rédaction de Bfmtv.com

Logo-2018-Agro-Media.png

Agro-Media.fr leader de la presse professionnelle de l'industrie agroalimentaire sur Internet vous propose de suivre l'actualité du secteur en France et à l'étranger.



NEWSLETTER

Inscrivez-vous