× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
En partenariat avec Agro-media.fr

PSB Industries annonce une hausse du chiffre d’affaires des activités agroalimentaires

Le chiffre d’affaires annuel consolidé de l’activité Agroalimentaire & Distribution pour l‘exercice 2017 s’établit ainsi à 47,9 millions d’euros, en hausse (+7,7 %) par rapport au chiffre d’affaires 2016.

«PSB Industries délivre sur l’exercice des résultats qui illustrent un environnement 2017 complexe. Le renforcement de l’excellence industrielle, l’optimisation de l’outil de production, le recrutement de managers clés, la mise en place d’une «roadmap RH», et le lancement d’une initiative 4.0, réalisés au cours de l’année 2017, donnent les moyens à notre Groupe de répondre aux nombreux défis de nos marchés et d’assurer son développement" a déclaré François Xavier Entremont, Président Directeur Général lors de la publication des chiffres 2017 du groupe, leader sur les métiers de l'emballage et de la chimie de spécialités.
Neovia investit en France où l’entreprise souhaite renforcer les positions de son activité premix et firmes-services, tout en complétant son offre internationale de produits et services à forte valeur ajoutée. Neovia annonce ainsi l’acquisition du groupe Pilardière, 3ème producteur d’aliments sur le marché français des minéraux et spécialités nutritionnelles.

378 millions de chiffres d’affaires

En 2017, le Groupe a ainsi réalisé un chiffre d’affaires de 378 millions d’euros, dont plus de 50% à l’international, avec des sites de production en France, aux Etats-Unis, en Pologne, au Japon, en Chine et au Mexique. Un chiffre d’affaires en hausse de +0,4% et en retrait de -0,3% à périmètre et taux de change constants par rapport à 2016. L’activité et les résultats sont marqués par des performances inégales selon les pôles. Pour PSB Industies, le marché de l‘emballage thermoformé sur-mesure en France constitue le haut de gamme du marché global de l’emballage thermoformé pour l’Agroalimentaire qui est principalement du standard. Les produits peuvent notamment être des plateaux, barquettes ou blisters pour des clients nationaux car ce marché nécessite une forte proximité du client. La concurrence est donc majoritairement française : Knauf Industries, Picard/Novopack, etc.

Dynamique de l’activité commerciale

Les activités agroalimentaire représentent 12,7 % de l’activité (Voir en 2016). Le chiffre d’affaires annuel consolidé de l’activité Agroalimentaire & Distribution pour l‘exercice 2017 s’établit ainsi à 47,9 millions d’euros, en hausse (+7,7 %) par rapport au chiffre d’affaires 2016. L’activité 2017, outre un effet de base favorable, a bénéficié d'un très bon taux de transformation des affaires prises au cours de l'année 2017, mais aussi d'une dynamique commerciale à nouveau très favorable qui a permis de remporter de nombreuses nouvelles références (plus de 100). Au cours de l'année 2017, l'activité commerciale a été portée en agroalimentaire par le développement de gammes propres ciblées (So'pack), un élargissement de l’offre sur-mesure (papier/carton, matières, etc.) et une bonne dynamique également du marché santé qui continue à être orienté à la hausse (+6,5 % en 2017 par rapport à 2016).

Un niveau historique à 9,9% du CA pour le pôle agroalimentaire et distribution

En 2017, la France a représenté 84% du chiffre d’affaires (78 % en 2016), le reste de l’Europe 11% (17 % en 2016) et les Amériques 5% (inchangé).  Le pôle Agroalimentaire & Distribution a connu une stabilisation de sa rentabilité opérationnelle au cours de l’exercice 2017 à un niveau historique qui s’établit à 9,9% du chiffre d’affaires, identique à 2016. Ce niveau de rentabilité opérationnelle est la conjonction de facteurs structurels : optimisation de l’outil industriel (saturation de la capacité d’extrusion), nouveaux produits à forte valeur ajoutée et croissance de l'activité (+7,7 %). Les facteurs conjoncturels en 2017 liés aux taux de change et aux cours des matières premières et énergie n'ont pas eu d'impact significatif par rapport à 2016.

Une maîtrise solide des coûts et une performance globale de l’outil industriel

Le résultat opérationnel avant écart d’acquisition (EBITA) atteint 25,2 M€ (6,6 % du chiffre d’affaires) confirmant la solide maîtrise des coûts et la performance globale de l’outil industriel dans un environnement complexe de transformation. L’EBIT s’élève à 18,9 M€, intégrant notamment une dépréciation pour écart d’acquisition de 6,2 millions d’euros (Plastibell). Mécaniquement, le résultat net s’élève à 10,2 M€ (2,7% du chiffre d’affaires) et le résultat net par action à 2,79 €. Le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée Générale un dividende de 1,25 €, ce qui représente un taux de distribution de 45%. La structure financière du Groupe poursuit donc son amélioration. Le Gearing ratio (dette nette sur capitaux propres) s’établit à 60% des fonds propres et le Leverage ratio (dette nette sur EBITDA) à x 1,7, permettant au Groupe de disposer d’une forte capacité d’investissements pour le développement du Groupe. Engagé sur des marchés porteurs, le Groupe va poursuivre le travail entamé en 2017 sur l’ensemble du périmètre avec une utilisation accrue de ses leviers de performance. Le prochain rendez-vous sera la publication du chiffre d’affaires du 1er trimestre 2018 le 17 avril 2018.

En partenariat avec Agro-media.fr

Cet article n'a pas été réalisé par la rédaction de Bfmtv.com

Logo-2018-Agro-Media.png

Agro-Media.fr leader de la presse professionnelle de l'industrie agroalimentaire sur Internet vous propose de suivre l'actualité du secteur en France et à l'étranger.



NEWSLETTER

Inscrivez-vous