bfmbusiness

Activision a payé bonbon pour s'offrir Candy Crush

Activision Blizzard, ancienne filiale de jeux vidéo de Vivendi, a décidé de s’offrir le britannique King, l’éditeur du célébrissime jeu sur mobile Candy Crush pour 5.9 milliards de dollars. Un deal très coûteux, mais qui laisse la communauté financière penser qu’il s’agit peut-être d’un pari du siècle dans le secteur.

Mise en ligne le 03/11/2015

Sur le même sujet