bfmbusiness

CDG Express: Air France s'inquiète

Air France ne veut pas d'une taxe pour financer le projet CDG Express. Cette liaison ferroviaire directe entre l'aéroport Roissy et la capitale devrait voir le jour en 2023. Budget ; entre 1,6 et 1,9 milliards d'euros. Et pour la financer, le gouvernement veut prélever à partir de 2017 un euro sur chaque billet d'avion, au départ ou à l'arrivée de Roissy. Cette nouvelle taxe pourrait rapporter 20 millions d'euros par an. Mais elle n'est pas du goût de la direction d'Air France.

Mise en ligne le 26/08/2016