bfmbusiness

L'analyse de Madelin sur la séquence fiscale

Réduire les dépenses d'une part, baisser les impôts d'autre part. L'équation du gouvernement qui s'est fixé pour objectif de maintenir le déficit sous les 3 % du PIB en 2017 et en 2018. La trajectoire financière pour les deux années à venir est présentée aujourd'hui aux commissions parlementaires des Finances. On a demandé aux Experts comment ils regardaient cette séquence fiscale. Alain Madelin, président du fonds Latour-Capital nous répond « tristement » et nous explique pourquoi.

Mise en ligne le 11/07/2017

Sur le même sujet