bfmbusiness

L'État veut éviter que le chinois JinJiang s'empare d'AccorHotels

Le gouvernement tenterait de freiner la montée du groupe chinois dans le capital du champion hôtelier tricolore, selon le Figaro. L'État cherche notamment à obtenir de JinJiang des garanties sur son niveau de participation, actuellement à 15%.

Mise en ligne le 03/06/2016

Sur le même sujet