bfmbusiness

La « grosse erreur de budget, c’est la suppression de la taxe d’habitation »

Le point noir, nous dit explique Patrick Artus, « c’est la politique fiscale : on a baissé tous les impôts ! Pourquoi est-ce qu'on a fait cette erreur de supprimer la taxe d'habitation au lieu de se concentrer sur les bas salaires et les impôts de production des entreprises, dont on ne parle pas beaucoup, mais qui sont sans doute les impôts les plus stupides qu’on ait dans ce pays ». Patrick Artus parle « d’énorme arrosage fiscal tout azimut » alors que les rentrées dans les caisses de l’État diminuent : « peut-on distribuer des revenus qu’on n’a pas ? La réponse est oui à condition d’emprunter au reste du monde, ce qui n’est pas forcément une bonne idée » conclut-il.

Mise en ligne le 21/09/2018