bfmbusiness

Le projet de LGV Tours-Bordeaux sur de mauvais rails

Les banques prêteuses doivent dire ce mardi 20 octobre si elles débloquent une nouvelle tranche de prêt pour financer ce projet de ligne à grande vitesse. Or ce chantier fait actuellement les frais d'un bras de fer entre la SNCF et les exploitants.

Mise en ligne le 20/10/2015

Sur le même sujet