bfmbusiness

Patrick Bernasconi estime que le CESE n'est pas assez utilisé - 27/01

Patrick Bernasconi, président du CESE, était l'invité du 18h l'heure H, ce mercredi 27 janvier 2016. Il a défendu l'institution, critiquée depuis sa création. En effet, la troisième assemblée de la République souffre depuis 1924 d’un quintuple déficit: légitimité, représentativité, utilité, efficacité et visibilité. Elle a toujours été la cible des critiques. Le livre "Les Rentiers d'État" d'Yvan Stefanovitch (Éd. du Moment), paru en novembre 2015, en dénonce encore la gabegie. Dans son dernier rapport annuel, la Cour des comptes y pointe des dysfonctionnements persistants sur la gestion des indemnités et du temps de travail des agents. Pour Patrick Bernasconi, le CESE n'est pas assez utilisé. "On est utile. Il faut juste qu'à un moment donné on perçoive l'importance de cette utilité. Tous les conseillers membres du CESE ont qu'une seule envie, c'est de travailler", a-t-il déclaré. - 18h l'heure H, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.

Mise en ligne le 27/01/2016

Sur le même sujet