bfmbusiness

Spéciale BCE: Mario Draghi défend sa politique monétaire de manière assez forte - 21/04

La Banque centrale européenne a décidé de ne pas modifier ses taux directeurs, abaissés début mars à des niveaux historiquement bas pour tenter de faire remonter la très faible inflation en zone euro. Elle a donc laissé son principal taux directeur à zéro. En réponse aux critiques allemandes contre la politique monétaire jugée trop laxiste de la BCE, Mario Draghi a défendu sa politique de manière assez forte. "L'institution monétaire était indépendante et obéissait à la loi, pas aux responsables politiques", a souligné le président de la Banque centrale européenne. - Avec: Gilles Moëc, chef économiste chez Bank of America-Merrill Lynch. - Intégrale Bourse, du jeudi 21 avril 2016, présenté par Grégoire Favet, sur BFM Business.

Mise en ligne le 21/04/2016

Sur le même sujet